Home / Accueil

Train modulaire B

Hall Beach, Nunavut, Canada

Reconnu formellement en: 2000/01/19

Vue générale du train modulaire B, montrant le revêtement extérieur en métal et la taille, la forme et la disposition des portes et des fenêtres, qui sont régies par la fonction de chaque module, 1998.; Canada, North Warning System Office / Bureau du système d'alerte du Nord, 1998.
Photo extérieure
Secteur des opérations de FOX-M Hall Beach dans un paysage de toundra; Canada, DND, Photo Unit, ISC86-753
Secteur des opérations de FOX-M Hall Beach
Pas d'image

Autre nom(s)

Building HAL B11A
Train modulaire B
Bâtiment HAL B11A

Liens et documents

Date(s) de construction

1955/01/01 à 1956/01/01

Inscrit au répertoire canadien: 2005/06/14

Énoncé d'importance

Description du lieu patrimonial

Situé dans une région reculée de l’Arctique, le train modulaire B est une longue structure étroite d’un étage formé de modules préfabriqués qui reposent sur des fondations en plate-forme de bois ajouré, avec un toit nervuré plat posé bout en bout et une longue rallonge de toit en pignon avec un avant-toit dont la hauteur et la largeur se comparent à celles du train modulaire original. Les modules abritant les dortoirs et les salles communes présentent des fenêtres doubles tandis que les modules utilitaires, comme la buanderie, ont des fenêtres simples. L’extérieur de l’édifice est principalement recouvert de métal et une passerelle relie les trains modulaires A et B. La désignation se limite au tracé au sol du bâtiment.

Valeur patrimoniale

Le train modulaire B a été désigné édifice fédéral du patrimoine classé en raison de son importance historique, de l’intérêt qu’il présente sur le plan architectural et de la place privilégiée qu’il occupe au sein de son milieu.

Valeur historique
Le train modulaire B de la station FOX-M est associé aux programmes de défense aérienne continentale en vigueur pendant la Guerre froide, à l’expansion des programmes et services du gouvernement fédéral dans l’Arctique canadien, à la croissance de Hall Beach, importante collectivité de l’Arctique, et à son rôle dans l’établissement et le maintien d’une présence militaire canadienne dans l’Arctique canadien. À titre d’élément d’une des quatre principales stations construites pour le réseau d’alerte avancée (DEW), le train modulaire B s’inscrit dans le contexte des efforts déployés conjointement par le Canada et les États-Unis pour surveiller l’espace aérien dans l’Arctique grâce à un système de radar et de radio innovateur conçu pour alerter les autorités militaires nord-américaines d’un éventuel assaut aérien lancé par l’Union soviétique. La station FOX-M a aussi fait office de centre de communications régional, de centre d’approvisionnement et de centre administratif desservant entre 8 et 10 stations auxiliaires et intermédiaires. Le train modulaire B servait à héberger le personnel devant se trouver sur place pour que la station puisse remplir sa fonction de centre régional.

Valeur architecturale
Le train modulaire B est un très bel exemple d’une structure militaire fonctionnelle. Sa conception aboutit à un plan unifié qui est le fait d’une planification habile, d’une exécution soignée et d’un programme de construction assorti d’un financement élevé. L’édifice se distingue par l’emploi des techniques de construction modulaire, sa proximité au train modulaire A et son tracé au sol unique. Les matériaux de haute qualité et les composants préfabriqués testés s’inscrivent dans le cadre d’un programme de conception découlant directement de considérations d’ordre militaire et d’exigences associées à un emplacement lointain dans l’Arctique. Les fondations en plate-forme surélevées ainsi que le lit de gravier dans l’aire du bâtiment témoignent d’un emploi astucieux des techniques du génie pour construire un édifice dans un milieu de pergélisol. Ce modèle s’est d’ailleurs imposé comme norme de construction dans tout le Nord canadien.

Valeur environnementale
Le train modulaire B se trouve dans le secteur opérationnel de la station d’alerte avancée FOX-M; il est strictement parallèle au train modulaire A, auquel il est lié par une passerelle, et proche de deux grandes antennes pourvues de réflecteurs et surmontées par un capot au capot d’antenne. L’édifice a une valeur stratégique en ce qu’il préserve et affirme le caractère militaire et technique de l’endroit, dans son cadre de complexe militaire et industriel. Des lits de gravier divisent, tant visuellement que sur le plan fonctionnel, les aires respectives des édifices des secteurs du terrain d’aviation et opérationnel de la station; les énormes réflecteurs en coin placés sur le périmètre du secteur opérationnel affirment la fonction historique de communications de l’endroit. La station FOX-M du réseau d’alerte avancée est bien connue dans la collectivité voisine de Hall Beach et les gens qui s’y rendent ont souvent le plaisir d’une visite de la station.

Sources : Station FOX-M, Hall Beach (Nunavut). Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine rapport de recherche 99-021; Train modulaire B, Station FOX-M, Hall Beach (Nunavut), Énoncé de la valeur patrimoniale 99-021.

Éléments caractéristiques

Les éléments qui définissent le caractère du train modulaire B devraient être respectés.
- le plan long et étroit, formé de 26 modules préfabriqués mesurant chacun 7 mètres de longueur et 5 ½ mètres de largeur et surmontés d’un toit plat nervuré, posé bout en bout, témoignant de l’emploi des techniques de construction modulaire;
- la rallonge de toit en pignon de 23 mètres de longueur, avec un avant-toit dont la hauteur et la largeur se comparent à celles du train modulaire original;
- le revêtement extérieur en métal et la taille, la forme et la disposition des portes et des fenêtres, qui sont régies par la fonction de chaque module;
- la passerelle qui relie les trains modulaires A et B;
- les fondations en plate-forme de bois ajouré surélevées d’environ un mètre et demi par rapport au niveau du sol comme barrière suffisante au pergélisol, isolation de l’édifice et moyen de faciliter la circulation de la neige et de réduire les chasse-neige;
- le système de chauffage conçu de façon à économiser le carburant de chauffage en assurant la recirculation de l’air chauffé par le radar et le matériel de communication;
- le lit de gravier, principale caractéristique du paysage, qui fait office de barrière entre les bâtiments et le pergélisol et qui crée une surface plane destinée à rendre l’endroit plus accessible.

La façon dont le train modulaire B affirme le caractère technique et militaire de l’endroit, dans son cadre de complexe militaire et industriel.

Reconnaissance

Juridiction

Fédéral

Autorité de reconnaissance

Gouvernement du Canada

Loi habilitante

Politique du Conseil du Trésor sur les édifices du patrimoine

Type de reconnaissance

Édifice fédéral du patrimoine classé

Date de reconnaissance

2000/01/19

Données sur l'histoire

Date(s) importantes

s/o

Thème - catégorie et type

Catégorie de fonction / Type de fonction

Actuelle

Défense
Appui militaire

Historique

Architecte / Concepteur

Lapierre, Litchfield and Partners et la Western Electric Company

Constructeur

s/o

Informations supplémentaires

Emplacement de la documentation

Direction générale des lieux historiques nationaux, Centre de documentation, 5ième étage, salle 89, 25, rue Eddy, Gatineau, Québec

Réfère à une collection

Identificateur féd./prov./terr.

9265

Statut

Édité

Inscriptions associées

s/o

RECHERCHE DANS LE RÉPERTOIRE

Recherche avancéeRecherche avancée
Trouver les lieux prochesTROUVER LES LIEUX PROCHES ImprimerIMPRIMER
Lieux proches